L’album photo: a l’heure du numerique toujours interessant ?

Les albums photo ont, pour certains, bercés notre enfance. Nous avons pu voir les photos prisent par nos parents, nos grands-parents, et retracer leurs chemins de vies grâce à cela. C’est un objet qui à une valeur sentimentale forte, qui permet de nous faire vivre des émotions et des aventures que nous n’avons pas vécues. Et pourtant, nos parents, et même nous ; n’avons pas ce réflexe de faire développer nos clichés. Nous prenons nos photos, les stockons dans notre pellicule virtuelle, les transférons sur nos disques durs, les éditons pour les poster sur les réseaux sociaux ou les envoyer à nos amis. Mais de nos jours, il est rare que nos clichés ne finissent pas être imprimés. Et cela est dommage. Le numérique nous permet de mitrailler, de prendre toujours plus de photos, mais si au final, nous n’en faisons rien, que nous ne transformons pas ces photos en objet durable, pourquoi les prendre ? La photo, c’est l’art d’immortaliser un moment de vie, de manière instantanée, pour le préserver et y avoir accès plus tard. Mais on sait tous que nos photos stockées au fond d’un disque dur, on ne les regarde plus. Et les disques durs ne sont pas infaillibles, et parfois, on perd des images qui nous sont chères, dont on n’a même pas profité. Alors oui, l’album photo à encore de beaux jours devant lui. 

Comment construire un album photo ?

C’est une question à poser : construire un album photo est une science qui s’est perdue. En effet, si vous concevez votre album photo comme vous concevez votre feed instagram, un dépotoir à photos plus ou moins réussies ; et bien il sera loupé. Un album doit raconter une histoire. Vous intriguer, vous saisir, vous émouvoir. C’est votre histoire que vous racontez, il est donc important qu’il transmette vos mémoires, vos émotions du moment. Si vous vous préparez à vivre une expérience que vous voulez documenter, envisagez dès le début que vous allez faire un album. Dès lors, vous allez prendre vos clichés d’une certaine façon, peut-être même noter des petits détails annexes dans les notes de votre téléphone, prendre des clichés connexes pour contextualiser. Cela va vous poser à concevoir la photographie d’une autre façon, et cela est très plaisant : vos clichés ont alors un enjeu. Un but. Une importance concrète. Cela change votre rapport à l’appareil, à la photographie. Et cela est d’autant plus vrai si vous souhaitez offrir cet album à quelqu’un avec qui vous partagez le moment, pour lui permettre de revivre le moment, mais aussi pour lui permettre de transmettre son vécu à d’autres gens. 

Contextualiser

C’est l’essence de l’album photo : n’hésitez pas à annoter vos images, à mettre d’autres images moins belles, mais qui racontent une histoire autour d’un cliché que vous considérez comme essentiel. Pour raconter votre histoire et transmettre vos mémoires, il faut que la personne qui expérimente l’album puisse se mettre à votre place. 

Anticiper

Savoir que vous allez faire un album photo d’un événement peut vous stimuler en amont : vous allez avoir envie de vous renseigner sur les lieux, vous allez envisager des clichés spécifiques, etc. Et tout cela peut vous guider dans la préparation de votre matériel : combien de temps allez-vous shooter ? Combien de batteries devez-vous préparer ? Quels objectifs devez-vous emmener ? C’est vraiment le fait qu’il y a un enjeu derrière vos clichés qui peut vous amener à vous dépasser.

Pour quelles occasions ? 

Maintenant que vous savez pourquoi faire un album, la question, c’est pour quand ? Voici une petite liste d’expériences qui peuvent être de très bon sujet pour un album photo : 

  • Un mariage, évidemment. Un super cadeau pour les mariés ! 
  • Une naissance
  • Un voyage 
  • Une adoption d’animal