Comment protéger vos photos contre le vol ?

Comment protéger vos photos contre le vol

Des millions de photos et images sont partagées sur internet. Que ce soit des créations visuelles uniques ou des photos personnelles, les internautes sont partagées entre la volonté de diffuser les photos et celle de s’assurer une protection. Photographe professionnel ou pas, il n’est pas toujours facile de protéger ces créations étant donné que n’importe qui a la possibilité de les enregistré.

Que ce soit sur les blogs ou les réseaux sociaux, il est possible de protéger ces photos contre le vol. Voici quelques moyens efficaces pour y parvenir.

 

Protéger ces photos en désactivant le clic droit

 

Protéger ces photos en désactivant le clic droit

Il faut souligner qu’une protection à 100% de ces images et photos sur internet est impossible. Cependant, il existe des moyens efficaces pour éviter le vol des photos. De nombreuses personnes ont déjà sauvegardé des images ou photos en utilisant le clic droit. Ensuite, il sera simplement question de cliquer sur « enregistrer sous ». Lorsqu’il est question d’image sensible ou te création unique, il faut faire en sorte qu’elle ne puisse pas être sauvegardé facilement. Une désactivation du clic droit sur les photos rend impossible l’enregistrement des photos sur ordinateur. C’est un moyen utilisé par de nombreuses personnes sur les sites et blogs afin de protéger leurs photos. De même, il est possible de désactiver le « cliquer-glisser ». C’est un moyen utilisé par certaines personnes pour récupérer des images. C’est une façon de récupérer des photos que de nombreuses personnes oublient. Il faut s’assurer qu’il soit également désactivé pour plus de sécurité. La désactivation du clic droit et du cliquer-glisser offre une protection maximale contre le vol des photos et images.

 

Marquer le copyright ou insérer des watermarks

 

insérer des watermarks

 

S’il y a une chose toute simple à faire pour protéger ces photos c’est de marquer sa propriété. Pour y parvenir, il faut avoir recours à un logiciel de retouche d’image. C’est un moyen efficace qui permet de marquer la propriété d’une photo en mentionnant le nom et le prénom du propriétaire. Ainsi, toute personne intéressée par la photo se verra dans l’obligation de contacter le propriétaire pour toutes utilisations. Le copyright présente une ligne qui montre aux gens à qui la photo appartient. Les tentatives de téléchargement et de sauvegarde de vos photos sont réduites.

Lorsque le watermark est utilisé sur une photo ou une image, il présente le logo du photographe ou ces coordonnées. Dans la majorité des cas, il s’agit du nom du photographe. Il empêche les personnes qui récupèrent les images et photos de se l’approprier en la recouvrant légèrement. C’est une signature numérique qui est incrustée dans l’image pour la protéger sur internet. Il est extrêmement difficile d’enlever l’emprunte numérique qu’une personne laisse sur une photo lorsqu’il utilise watermark. Même si l’usurpateur est doué dans l’utilisation de Photoshop, il ne sera pas en mesure d’enlever cette signature sans altérer la photo. La différence sera significative. Pour y parvenir, il est possible de faire recours aux sites gratuits qui permettent d’insérer un watermark personnalisé. C’est une méthode utilisée par de nombreuses personnes pour empêcher le vol de leurs photos. En plus, il est possible de choisir entre une mention assez imposante du nom de l’auteur ou recouvrir entièrement l’image. Il faut noter que lorsque l’image est entièrement recouverte par le watermark, il n’est plus possible d’apprécier correctement le visuel. Une signature assez discrète est préférable. Son inconvénient est qu’il peut être facilement enlevé à l’aide d’un logiciel. Il faut opérer le choix en fonction de l’importance de la photo.

 

Activer les EXIFS de l’appareil.

L’activation des EXIFS est une astuce que de nombreux photographes utilisent. En effet, une photo faite avec un appareil photo possède des coordonnées ou des données qui la distinguent de toutes les autres. Il s’agit de la date, de l’heure à laquelle la prise a été effectuée, sans oublier le nom de l’auteur. Ces caractéristiques sont appelées les métadonnées. Pour modifier les données d’une photo, il faut les entré manuellement. C’est un moyen efficace pour modifier la photo et lui attribuer son nom. Pour y parvenir, il faut consulter le mode d’emploi de l’appareil photo afin d’effectuer les changements nécessaires. Après les avoir effectués, toutes les photos prises par cet appareil porteront le nom de l’auteur. Pour vérifier cela, il faut simplement consulter les propretés des images sur un ordinateur.

 

Compresser et modifier les dimensions

Les photos les plus exposées au vol sont les photos de bonne qualité. Lorsqu’une photo est de mauvaise qualité, elle n’attire pas beaucoup l’attention. Ce qui réduit considérablement les risques de vol. C’est une option qui est largement à votre portée. Il faut simplement diminuer la taille de la photo et modifier ces dimensions afin d’altérer sa qualité. Cependant, en effectuer les modifications, il faut veiller à ce que l’image reste visible et claire. Une fois les modifications effectuées, elle doit toujours donner envie de regarder.

Il existe des logiciels de rédaction d’image qui mettent à la disposition des utilisateurs un format d’image pour le web. Les personnes qui possèdent des blogs sont les plus attirées vers ce format. Ils réduisent fréquemment la taille des visuels afin d’augmenter la vitesse du site. C’est exactement ce que les logiciels de rédactions d’image proposent à travers ce format. La réduction de la qualité empêche qu’une personne mal intentionnée ne sauvegarde vos photos. Les logiciels de retouche de photo permettent aussi d’atteindre cet objectif. Dans ce cas, les dimensions appliquées sont entre 500px et 750px. Pour une photo, il n’y a pas une dimension optimale à utiliser. Retoucher autant que possible les photos afin de réduire les risques de vol.

 

Comment savoir si ces photos ou ces images ont été volées ?

En utilisant Google image, il est possible de savoir si ces photos ont été volées ou pas. Une fois sur images.google.fr, effectuer une recherche par image en cliquant sur l’icône de l’appareil photo. Ensuite, importez une photo ou collez l’URL de l’image. Cette recherche permet de voir si une autre personne utilise ces photos ou pas. En bas de la page, les images similaires s’affichent. Cependant, si la photo a été modifiée à plusieurs reprises, il sera difficile à Google de l’identifier.

Désormais, n’hésitez pas à employer l’un des moyens ci-dessus pour protéger vos photos. Il faut toujours garder à l’esprit que ce n’est pas une protection à 100%. Cependant, ces méthodes empêchent le vol de photo et d’image sur les plateformes et les réseaux sociaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *